Les rencontres du Kan ar Bobl

Après une année sabbatique en 2018, Kan ar Bobl Ile-de-France est heureux de vous retrouver
samedi 23 mars 2019 à partir de 17h

L’édition 2019

Le Kan ar Bobl est une institution : créé il y a plus de 40 ans, ce concours permet de sélectionner les meilleurs talents bretons. C’est un moyen d’émulation entre conteurs, chanteurs et musiciens pour maintenir vivante la tradition culturelle bretonne ; c’est aussi un moyen pour les candidats de progresser en se préparant à un concours de haut niveau ayant déjà récompensé les plus grands et de recevoir ensuite les critiques constructives d’un jury averti.

Le Kan ar Bobl est né à l’instigation de Polig Montjarret à l’image du Fleac’h oil irlandais.C’est aussi à Pierrot Guergadic que l’on doit son succès. C’est au tournant des années 70 que la Bretagne découvre ses nouvelles têtes avec ses « vedettes », musiciens ou chanteurs, Alan Stivell, Dan ar Bras, Glenmor, Gilles Servat, tous soucieux d’affirmer les valeurs culturelles de leur pays à l’image de leurs cousins celtes : les Dubliners, les Chieftains …

L’ équipe du Festival des Cornemuses suggère un concours : le Kan ar Bobl (Le chant du peuple). La première édition en avril 1973, au Palais des Congrès de Lorient est un succès.

Afin d’atténuer l’inflation des candidatures, le Kan ar Bobl instaure en 1975 des éliminatoires dans les différents pays bretons. C’est encore aujourd’hui la formule retenue avec les rencontres de pays, puis la Finale.

Le Kan ar Bobl, chant du peuple est l’une des plus importantes manifestation de la culture bretonne. Organisé chaque année, il réunit sous forme de concours plusieurs centaines de musiciens et de chanteurs dans les sélections organisées dans toute la Bretagne et sa finale à Pontivy.

Le Kan ar Bobl a révélé la quasi-totalité des groupes, des musiciens et chanteurs connus. On peut citer Diaouled ar Menez, A Re Yaouank, Storvan, Yan Fanch Kemener, Denez Prigent, Annie Ebrel, Kristen Nicolas, Marthe Vassallo …

cudennecLa finale a lieu à Pontivy mais des sélections sont organisées dans toute la Bretagne et également à Paris, à la Mission, depuis 13 ans. Le terroir présenté est libre et les catégories ouvertes au concours sont larges : contes, chants à écouter, chants à danser, instrument solo, duo libre, groupes musicaux, etc.

Des Parisiens s’y sont déjà illustrés en obtenant leur billet pour la finale et y emportant parfois des prix. Citons Amandine Poivre et Sklaeren (contes), Yannick Dabo (chant à écouter), Claude Devriès avec Pascale Costantini ou Isabelle Victoire, Hervé Cudennec et Jean-Pierre Kergozou (kan ha diskan ou chant accompagné), Dorn ha dorn (duo libre) ou Alexandra Igoile (musicien solo). Les lauréats des éditions précédentes

Pourquoi pas vous ? Participer c’est progresser en préparant un morceau de qualité, vaincre son trac de monter sur scène, mais aussi participer à un événement festif et montrer que la culture bretonne est bien vivante et de qualité en région parisienne. Chiche ? 

Les sélections sont souvent le lieu d’un fest-noz animé notamment par les candidats aux sélections : c’est toujours une soirée réussie et un très bon moment. Ca donne lieu parfois à des moments un peu déjantés. Qu’on en juge :        



Cool à la Mission par glaoda22
On vous rassure : ce soir-là, vous entendrez quasi-exlusivement de la musique de fest-noz !

Le site du Kan ar Bobl Pontivy

Kan ar Bobl Ile-de-France est organisé par la Mission Bretonne et Kendalc’h Ile-de-France

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.