A revoir : Salon Lire la Bretagne

Le Salon Lire la Bretagne 2021 a bien eu lieu !

Retrouvez ici toutes les interventions

En Gallo

Daniel Robert et Léandre Mandard : du Gallo

En Breton

Kristine Le Menn : Le développement durable

Hervé Lossec : Amañ emañ an amann, Mamm !

Marine Perrot et Yann Trocheris : Livres jeunesse en Breton

En Français

Gérard Chevalier et Marek Corbel : Table ronde sur les polars bretons

Claire Fourier : Métro Ciel et Les mains du jardinier

Alexis Gloaguen : ses ouvrages sur la nature

MarieB Guérin : Rose de Chine

Michelle Labbé : Figures au fond du gouffre

Pierre-Yves Le Priol : La foi de mes pères

Jean Rohou : Une vengeance de l’Ankou

Didier Sébilo : Bloodile, Sonnets d’Ouessant

Marie Sizun : La maison de Bretagne

Stéphanie Trouillard : Si je reviens un jour

et aussi, l’intégrale de ces deux journées :

Journée du 13/02/2021
Langues de Bretagne

Journée du 14/02/2021
Carte blanche aux auteurs

c’était le samedi 13 et le dimanche 14 février 2021 à 13h

Mais ce salon s’est déroulé cette année dans des conditions particulières, il n’a pas été possible de le faire en présentiel en raison de la crise sanitaire.

Alors il a eu lieu en ligne, en direct sur le site de la Mission et sa page Facebook.

3 Comments

  1. Vincent Raude
    Bonjour adhérent de l’AEB et de la Mission Bretonne je viens de recevoir le dossier de presse de mon éditeur au sujet de mon dernier livre qui va paraitre ce mois-ci avec le titre: ENFIN – Le dénouement de l’Affaire Dreyfus et vous le fait parvenir à toutes fins utiles Bien à vous

  2. Pas facile d’être juge et partie sans une touche de subjectivité. Pourtant je souhaite remercier tous les participants au salon « Lire la Bretagne » de nous avoir permis d’accueillir cette année les auteurs dans nos salons. En ce week-end propice de la Saint Valentin,l’âme de la Bretagne a vibré dans les coeurs. Aux sonorités des langues gallèse, bretonne et française, au travers du regard et de la sensibilité des écrivains invités, la Bretagne nous a offert une palette de sa riche culture.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.