Kan ha diskan

le mardi, de 20h à 22h, animé par les membres de Ar Gazeg Veurzh

carte-bretagne-langue-2011-fr

Le kan ha diskan est du chant en couple et en breton, recourant au tuilage, technique de chant très particulière qu’on ne retrouve qu’en Basse-Bretagne (partie ouest de la Bretagne).

L’atelier de kan ha diskan de la Mission Bretonne fait partie du réseau des ateliers de chant en Breton à travers la Bretagne et bien au-delà : Rouedad stalioù kan

L’atelier revêt une forme particulière et comporte deux types de pratique :

  • chaque trimestre, une période de stage de 6 mardis durant laquelle les élèves sont encadrés par des moniteurs pour apprendre textes, air et style
  • en dehors de ces périodes, les élèves se mélangent avec les anciens pour pratiquer le Kan ha diskan

La première séance, le 18/09/2018, sera consacrée principalement à l’accueil des participants à l’atelier.
Le premier stage aura lieu les 25/09, 02/10, 09/10, 13/11, 20/11 et 27/11/2018.
  Il sera consacré à l’apprentissage d’une suite gavotte.

Les dates et contenus des stages suivants seront définis avec les élèves mais il y aura du plinn et du fisel dès janvier pour participer au Kant a gan 2019 !

L’appel à participation de Louis-Jacques Suignard

Objectifs

Etre capable après quelques semaines d’animer l’atelier de danse du mardi soir (chanter sur scène). Mais aussi lors des fêtes de fin d’année et  du fest-deiz de fin d’année. Plus généralement les festoù-deiz à la Mission Bretonne. Et aussi de participer chaque année à la rencontre de tous les chanteurs de Rouedad stalioù kan qui a lieu chaque année en Bretagne : en 2017 c’était à l’occasion du Printemps de Châteauneuf, en 2018 du Festival Interceltique de Lorient.

Niveau demandé

L’atelier est ouvert à tous. Il est cependant plus facile de les suivre lorsqu’on a des notions de langue bretonne et de  danse bretonne, comme toute musique à danser du reste.

Arrivée en cours d’année

Cela est possible mais est grandement facilité par une expérience de pratique du Kan ha Diskan (même quelques mois).

Matériel nécessaire

Un enregistreur ou équivalent est conseillé. Les textes des chansons sont fournis.

Déroulement d’une séance

Les stagiaires apprennent les textes et les airs. Après chaque séance, les participants sont invités à rester à la Mission afin de chanter pour les danseurs de l’atelier de danse qui a lieu simultanément, ou écouter des chanteurs confirmés en faire de même. Et les mardis où il n’y a pas officiellement de séance, les stagiaires travaillent entre eux sur les chants de leur choix.

Points abordés

Les airs, la technique du kan ha diskan, les textes des chansons, les styles  des différentes danses (gavotte, plinn, fisel). Ecoute d’enregistrement de références.

 

Cet atelier est animé depuis plus de 20 ans par les membres de l’association Ar Gazeg Veurzh . Cette association regroupe des chanteurs de kan ha diskan de la région parisienne et se produit régulièrement en fest-noz.
 
De nombreux chanteurs d’Ar Gazeg Veurzh ont été récompensés par des prix en Bretagne (concours plinn du Danouët ou finale du Kan ar Bobl à Pontivy). Certains d’entre eux accompagnent les Danserien Pariz, Ar Gazeg Veurzh a également sorti un disque en 2009 (toujours en vente)
 

Une vidéo pas toute jeunette