Cécile Corbel en concert

Cécile Corbel

« Elle vit au bout de l’une des pointes du Finistère, la plus au sud, celle qui lance sa lame de granit en plein dans le ventre de l’Atlantique ;
Elle vagabonde le long du sentier des douaniers et à travers les chaos de fougères et d’ajoncs qui se cachent dans les chemins creux de l’arrière-pays ; rêveuse et mélancolique, elle observe la baie de Douarnenez au fond de laquelle se devinent les murailles de la ville d’Ys, la cité engloutie de la princesse Dahut.
Elle court après les mythes, les légendes et les fables, cherche l’inspiration, la grâce des petits matins d’automne, le chant des landes frémissant sous le vent et celui des grands oiseaux marins qui lui dictent les premières notes d’une mélodie. Nomade et troubadour, Cécile Corbel est avant tout une dompteuse de cordes, celles de la harpe celtique qu’elle a découverte à l’âge de quinze ans.
Ses longues années d’études en archéologie lui ont ouvert les portes de la curiosité et l’ont amenée vers de nouveaux chemins, d’Irlande jusqu’au Groenland, de Birmanie jusqu’au Japon où elle a composé pour les films animés des studios Ghibli. « Après tout, les petits chapardeurs du monde d’Arrietty ne sont que des korrigans, dit-elle. Les mythes finissent toujours par se croiser ».
Aujourd’hui, sa harpe et sa voix se mettent au service des gamins du monde entier, qu’ils grandissent autour de la baie de Tokyo ou de la pointe du Raz, car, comme le chantait si bien Brel, tous les enfants, fils de César ou fils de rien, tous les enfants sont comme le sien. »
Hervé Bellec (Écrivain, professeur et collaborateur de la revue ArMen) novembre 2018

Tarif adhérent : 18€ ( billets disponibles à la Mission Bretonne )
Tarif normal : 24€

Vente de billets en ligne

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.